Presentation et aide technique sur Gen5

Assistance et sujets sur les boards Swoard d'extremecarving ou de freecarve/freeride

Moderators: nils, fivat, rilliet

Tonio
Rank 1
Rank 1
Posts: 8
Joined: Sunday 30 December 2018, 14:37

Presentation et aide technique sur Gen5

Post by Tonio » Sunday 30 December 2018, 15:05

Bonjour à tous,

Tout d'abord quelques mots de présentation:
Je pratique l'alpin depuis 30 ans. j'ai débuté sur une alpine (à l'époque le freeride et les softboots n’existaient pas et on ridait en chaussure de ski !!!). J'ai vite acheté une nidecker extrem 166 (asymetrique, oui, une antiquité mais une petite bombe).
Je me suis éclaté pendant 30 ans avec cette planche: très maniable et hyper nerveuse.

Cela faisait plusieurs années que je voulais en changer, tout en restant sur de l'alpin et je suis naturellement tombé sur ce forum, que j'épluche depuis 4 ans environ. Et depuis 4 ans je me dis un jour j'aurais une Swoard.

Je me suis fait plaisir ce Noël et j'ai acheté au vieux campeur une Gen5 168 M (je fait 1.80m pour 77kg) + F2 race titanium.
Je viens de l'essayer pendant 2 jours et je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal.
Je viens donc à la pêche aux conseils.

Mon gros problème a été de tordre cette planche. Quasi impossible.
Dès que j'attaque un virage en passant sur la carre, je me retrouve sur un rail avec un looonnnng rayon de courbure.
J'ai eu beau la pousser de toutes mes forces, impossible de la plier un peu pour effectuer des virages serrés.
Donc faire des grandes courbes, OK
Mais enchainer des petites courbes serrées, comment faites-vous ça ?

Merci pour vos conseils éclairés
Antoine

User avatar
FrançoisB
Rank 5
Rank 5
Posts: 122
Joined: Sunday 20 February 2011, 14:25
Location: Paris

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by FrançoisB » Sunday 30 December 2018, 15:40

Salut Antoine,

Si je peux t'aider avec mon modeste niveau, j'ai eu un peu le même problème que toi quand je suis passé de mon ancienne Hot Logical à une Extrême Carver.

J'ai commencé en testant une 168M (je fais 1m73 pour 63 kg) que j'ai trouvé difficile à faire tourner.
Du coup, j'ai acheté une 168S mais au début, ce n'était pas beaucoup mieux.
Comme tout le monde, à mes débuts sur cette nouvelle board, je ridais en contre-rotation.
Le problème avec cette technique, c'est que l'on utilise la relance de la planche pour tourner. Les EC étant très souple longitudinalement et étant peu nerveuses, cela ne fonctionne pas.

Tout le secret est dans la technique de rotation, seule adaptée aux EC.
Donc, si j'ai un conseil à te donner, travailles la rotation + push/pull et ta 168M tournera dans un mouchoir de poche.
Je suis depuis passé en 168M et malgré mon poids très limite pour ce flex, j'arrive à tourner très sérré.

François
Swoard EC Pro2 168M #168002127
Head Stratos Pro ACSS
Phiokka PHK 46.6

joel
Administrator
Administrator
Posts: 397
Joined: Saturday 15 December 2012, 13:12
Location: Les Menuires / Val Thorens

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by joel » Sunday 30 December 2018, 16:43

Hello..
même réponse que FrancoisB... l'important est de rider cette planche en rotation, une 168M pour 80kg, tu ne dois avoir AUCUN mal à la plier... (tu devrais même être en 168H). Par contre si tu es actuellement sur les pistes, le mieux est de nous dire où tu es afin qu'un collègue du forum puisse te voir rider et te donner les bases du ride en rotation....

En outre : j'espère que tu as bien viré les cales de canting des F2 Race, et pour 1m80 tu devrais avoir un stance entre 49 et 51 cm pour des angles entre 50 et 55 au pied avant et 43 et 48 au pied AR...
EC PRO2 161M / Duals 158-163 / UPZ RC11 Foam Liner

Tonio
Rank 1
Rank 1
Posts: 8
Joined: Sunday 30 December 2018, 14:37

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by Tonio » Sunday 30 December 2018, 18:09

Merci beaucoup pour vos réponses rapides.


Question technique, j'ai appris tout seul mais après 30 ans passé sur une planche, il me semble que je me débrouille pas trop trop mal.
Mais du coup, j'ai jamais trop saisi les différences entre rotation, contre-rotation ou push-pull. J'ai toujours fait ça à la sensation et ça ressemble + ou - à ça, si on regarde les 30 1ères secondes (https://www.youtube.com/watch?v=htk6mehDwlc).

Question réglages, j'ai 50 à l'avant et 45 à l'arrière, et non, je n'ai pas viré les cales de canting. J'ai monté les plaques avec le minimum de stance, ce qui doit faire du 49cm.

Mais je me retrouve bien dans ce que vous décrivez, j'utilise la relance de la planche: j'attaque le virage fléchi, je pousse plus ou moins sur les jambes selon le rayon de courbure que je veux, et je me fais éjecter en fin de virage pour directement passer sur le suivant.
Et c'est un autre point que me dit que ma technique n'était pas adapté: cette planche m'a épuisé. Obligé de faire des petites pauses en cours de descente.
Si on n'utilise pas la relance de la planche, n'est-ce pas beaucoup plus physique à rider ? Je n'ai plus 20 ans :-/

Je suis rentré hier soir mais je suis sur Lyon, donc pas très loin des pistes.
Ce sera donc avec grand plaisir de rencontrer un expert et de bénéficier de ses conseils.

joel
Administrator
Administrator
Posts: 397
Joined: Saturday 15 December 2012, 13:12
Location: Les Menuires / Val Thorens

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by joel » Sunday 30 December 2018, 19:07

Tonio wrote:
Sunday 30 December 2018, 18:09
Merci beaucoup pour vos réponses rapides.


Question technique, j'ai appris tout seul mais après 30 ans passé sur une planche, il me semble que je me débrouille pas trop trop mal.
Mais du coup, j'ai jamais trop saisi les différences entre rotation, contre-rotation ou push-pull. J'ai toujours fait ça à la sensation et ça ressemble + ou - à ça, si on regarde les 30 1ères secondes (
Très clairement c'est du ride en contre-rotation... regarde là un bel exemple de ride en rotation...


Tonio wrote:
Sunday 30 December 2018, 18:09
Question réglages, j'ai 50 à l'avant et 45 à l'arrière, et non, je n'ai pas viré les cales de canting. J'ai monté les plaques avec le minimum de stance, ce qui doit faire du 49cm.
si tu es centré sur les inserts du milieu de la planche tu es à 49cm... par contre il faut virer les cales de canting (je sais, c'est pas mal de tournevis et faut tout démonter pour y accéder... :roll:
Tonio wrote:
Sunday 30 December 2018, 18:09
Si on n'utilise pas la relance de la planche, n'est-ce pas beaucoup plus physique à rider ? Je n'ai plus 20 ans :-/
non, car on utilise aussi la relance mais d'une autre manière... une fois que tous les mouvements du corps sont bien synchronisés, cela n'est vraiment pas fatiguant... mais pendant la phase d'apprentissage, cela le sera...
Tonio wrote:
Sunday 30 December 2018, 18:09
Je suis rentré hier soir mais je suis sur Lyon, donc pas très loin des pistes.
Ce sera donc avec grand plaisir de rencontrer un expert et de bénéficier de ses conseils.
si tu es sur lyon, n'hésite pas à monter le samedi matin sur courchevel (pistes adaptées et plusieurs personnes sur place) en annoncant ta venue dans la section idoine du forum.
EC PRO2 161M / Duals 158-163 / UPZ RC11 Foam Liner

Tonio
Rank 1
Rank 1
Posts: 8
Joined: Sunday 30 December 2018, 14:37

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by Tonio » Sunday 30 December 2018, 20:46

La différence n'est pas flagrante à mes yeux
joel wrote:si tu es sur lyon, n'hésite pas à monter le samedi matin sur courchevel (pistes adaptées et plusieurs personnes sur place) en annoncant ta venue dans la section idoine du forum.
Je suppose que tu parles de cette section ? viewforum.php?f=19
Je ne l'avais jamais remarquée.
Je compte également passer 1 semaine à la montagne en février. Il se peut que je choisisse ma station en fonction des membres que je pourrais rencontrer.

User avatar
nils
Swoard founder
Swoard founder
Posts: 3023
Joined: Friday 22 March 2002, 19:22
Location: Lyon, France - Swoard team
Contact:

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by nils » Friday 4 January 2019, 12:28

Tonio,
J'ai vu que tu as mis ta planche en vente...Dommage car il faut perséverer: Il faut prévoir une bonne saison d'adaptation a une planche large, ca m'a pris du temps et tout ceux qui sont passé d'un blast 19cm a une EC en 22 ou 23 ont eu le même temps d'adaptation.
Commencer par faire des virage dérapés en rotation et augmenter la cadence progressivement en commencant a carver une partie du virage. Les virages couchés viendront ensuite!
Le mieux pour progresser vite est de rider avec quelqu'un qui connait déjà la technique et peut te corriger en temps réel. Il y a des membres du forum pratiquement dans chaque massif: il suffit de poser la question ( type > je vais monter à la station X tel jour, y'a t'il d'autres carveurs? etc)
Ne pas se décourager!
C'est simple mais il faut s'adapter!
Nils

User avatar
fivat
Swoard & EC founder
Swoard & EC founder
Posts: 2765
Joined: Thursday 21 March 2002, 13:13
Location: Geneva, Switzerland
Contact:

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by fivat » Friday 4 January 2019, 18:51

Je confirme ce que dit Nils.
Ayant enseigné le snowboard durant 15 ans (France et Suisse), je peux dire que les élèves les plus difficiles à corriger sont les "expérimentés". L'ESF a fait beaucoup de mal en France, mais le race en fait toujours: buste face à la spatule, virages en extension (comme dans ta vidéo, Tonio), on est vraiment loin du style surf (sur eau) qui a inspiré l'école suisse de snowboard et Swoard.
Sur l'eau on ne peut pas tricher car les pieds ne sont pas fixés: donc on conduit son surf dans le sens du virage. Il suffit de bien regarder les surfeurs (sur YouTube), notamment en frontside. Énormément de snowboarders se contentent de rester face à la spatule, de mettre la board sur la carre qui fait ensuite le reste. Mais le rider devient en fin de compte passager de sa planche (même s'il dit le contraire). Conduire sa board apporte énormément en plaisir, maîtrise, puissance des appuis: le rider est enfin pilote. On peut alors, si on veut, coucher les virages et surtout enchaîner facilement. Encore faut-il une board qui le permette, car la plupart des planches se "lock" dans la courbe. Un énorme travail a été fait sur les Swoard pour donner à la fois un grip incroyable et une grande facilité, avec la possibilité de sortir du virage quand on veut: on peut improviser, on est le pilote. 8)
Le jeu de jambes est aussi crucial. 95% des snowboarders tournent par extension (saut d'une carre à l'autre)... Le top c'est le virage par flexion (la partie "pull" du "push-pull"), comme pour un surfeur fluide qui ne gesticule pas. Cela fonctionne pour le carving, l'extremecarving, et même le freeride en neige profonde. C'est le Graal à mon avis. :D Aux débutants je leur apprends ça immédiatement, pour qu'ils ne prennent pas de mauvais plis.

Voici quelques images qui se passent de commentaires:

Style "pas de rotation" (très vu en France, en course, et partout dans le monde):
Image

Technique de "rotation" (appelée aussi "style suisse" et repris par Swoard):
Image Image

Technique de rotation avancée avec travail des jambes (notez bien: les virages ne sont PAS déclenchés par extension mais par flexion, ou avalement, ou "pull"):
Image

Finalement, un type assez mauvais ici: ;-)
https://www.extremecarving.com/attachme ... mation.gif

J'ai rencontré beaucoup de riders plutôt "race" qui m'ont dit avoir redécouvert le snowboard grâce à Swoard. :oops: Si nous avons organisé 48 événements gratuits depuis 15 ans, c'est précisément pour expliquer, montrer, donner des trucs. Ca en vaut la chandelle. Il faut se remettre en question, techniquement, au niveau du matériel et de ses réglages,

La Gen5 est une board qui a un chouette "pop" par rapport aux générations précédentes. On peut plier une 168M facilement à la main, car elle est souple longitudinalement (c'est en répartition de la torsion qu'il y a le secret). Donc dire qu'on n'arrive pas à la manier, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche vraiment techniquement. Peut-être la largeur joue-t-elle aussi un rôle, pour ceux habitués aux alpines étroites?
Attention à réduire les angles de fixations, maximum 55°/47°. Fixations à plat, sans canting.
Mais attention aussi aux F2 Race Titanium qui sont maintenant trop rigides latéralement. :?

Dernières chose: Tonio, si tu as ridé en décembre sur la neige gelée en-dessous de 2500m par les conditions catastrophiques de ce début de saison en France, attends de meilleures conditions. Même les skieurs sont à la rue sur l'eau de pluie qui a gelé.

Patrice Fivat

Tonio
Rank 1
Rank 1
Posts: 8
Joined: Sunday 30 December 2018, 14:37

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by Tonio » Friday 4 January 2019, 21:45

Bonsoir Nils et Patrick,

merci pour vos commentaires, je suis très touché que vous preniez part à ce sujet. J'imagine difficilement qu'un ou plusieurs fondateur(s) de n'importe quelle autre marque de snowboard intervienne personnellement sur un forum pour conseiller un utilisateur lambda.
Je suis d'accord sur le point essentiel: la technique me fait forcément défaut.
Et effectivement, 30 ans d'habitude ne vont pas se gommer en 2 journées.

fivat wrote:Dernières chose: Tonio, si tu as ridé en décembre sur la neige gelée en-dessous de 2500m par les conditions catastrophiques de ce début de saison en France, attends de meilleures conditions. Même les skieurs sont à la rue sur l'eau de pluie qui a gelé.
J'étais à Vars. Pas la meilleur neige que j'ai connue mais tout à fait acceptable.

Pour en dire dire un petit peu plus (j'avais volontairement passé sous silence ce point jusque là):
durant ces 2 jours, j'ai ridé avec mon frère qui lui a un réel gros niveau (il a fait de la compet' à l'époque et passe pas mal de temps en montagne dans l'année) et voulais absolument tester la bête (il a une planche type patin beaucoup plus étroit, dont je tairai la marque ici). Nous avons donc switché nos planches 1/2 journée. Il a directement couché entièrement ses virages en front et en back mais a eu globalement le même ressenti: pas facile à manœuvrer sur les virages serrés. Pendant que je creusais des gros sillons sur la piste avec la sienne.

Sur ma technique, je ne sais pas trop quoi dire: je me reconnais plus dans le gif rotation que dans le gif pas de rotation, dans le sens où j'ai besoin de mes hanches, épaules et bras pour tourner et que ce sont eux qui initient la courbe. Mais quelle que soit la technique utilisée, ce que je recherche dans le snowboard tient en un seul mot: le plaisir.
Je ne doute pas qu'une fois la technique maitrisée, le plaisir soit bien présent mais j'ai aujourd'hui le sentiment que la Swoard est trop spécialisée dans l'extreme carving, avec sa technique associée, alors qu'une autre planche me permettra plus d'utiliser tous les styles (rotation, contre-rotation, push-pull et que sais-je), sur tous les types de piste.


Que les choses soient claires: tout ce que je dis tient de mon ressenti personnel. Je ne remets absolument pas en cause la qualité de vos planches. La notoriété que vous avez acquise, l'activité de la "communauté" Swoard n'est pas le fruit du hasard ni d'une opération marketing. Je reste donc convaincu que les Swoard sont d'excellentes planches.
Mais peut-être trop spécialisées pour moi.

Merci encore pour vos interventions.
Antoine

User avatar
FrançoisB
Rank 5
Rank 5
Posts: 122
Joined: Sunday 20 February 2011, 14:25
Location: Paris

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by FrançoisB » Friday 4 January 2019, 22:14

Bonsoir Antoine,

L'idée que les Swoard ne seraient dédiées qu'à l'extrême carving est une idée fausse que se fait beaucoup de monde.
Une fois acquise la technique adaptée, elles sont fabuleuses de polyvalence et très joueuses.
Que ce soit en virages serrés, en grandes courbes cool, dans les bosses (même si en snow il y a plus fun) et même dans la poudre grâce à leur largeur.
Personnellement, même si j'avais un niveau très correct en alpin, je ne prenais pas plus de plaisir que cela. Je faisais ma petite semaine annuelle en famille sans plus.
Avec la technique et les planches Swoard, j'ai vraiment découvert le plaisir de rider et je suis devenu accro comme tous ceux qui ont persévéré.
Alors oui, il faut sacrifier quelques journées pour repartir des bases (même pour quelqu'un qui a un bon niveau en alpin), mais quel pied ensuite !!!

François
Swoard EC Pro2 168M #168002127
Head Stratos Pro ACSS
Phiokka PHK 46.6

User avatar
fivat
Swoard & EC founder
Swoard & EC founder
Posts: 2765
Joined: Thursday 21 March 2002, 13:13
Location: Geneva, Switzerland
Contact:

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by fivat » Saturday 5 January 2019, 1:14

Salut Antoine,

Moi c'est Patrice, pas Patrick. :D
Tonio wrote:
Friday 4 January 2019, 21:45
il a une planche type patin beaucoup plus étroit
Tout est dit. Je relevais d'ailleurs le problème des boards étroites (et souvent très dures). C'est un sujet qui nous occupe depuis 2002 et notre fameux manifeste.

Complètement d'accord avec François ci-dessus: l'idée que les Swoard sont des boards spécifiques dédiées uniquement à l'extremecarving est une idée fausse, et même une "fake news". En fait:
- une board performante en extremecarving est forcément très performante en carving (la réciproque n'est pas vraie)
- les boards alpines larges étaient bien plus courantes dans les années 90 (mais avec une construction et des performances qui ne valent pas ce que l'on fait maintenant), avant de devenir très étroites avec le déclin du snowboard alpin (perte de polyvalence, perte du côté ludique)
- les débutants en snowboard, mais sur Swoard, sont très vite à l'aise et se sentent en sécurité (facilité de dérapage, stabilité, équilibre, puis carving facile)
- on peut carver et coucher avec des boards très larges aussi, comme les boards pour softboots (voir le film SnowKiss par exemple). Tout est dans la technique de ride, et la marque du snowboard qui rend le geste plus ou moins facile en toutes conditions.

Le mieux est de venir à notre ExtremeCarving Session, qui a rassemblé jusqu'a 230 carvers, pour s'en convaincre.
Le film de la 13ème session en 2016 est un des plus sympas.

Une photo qui marche bien actuellement sur Instagram est celle-ci:



On devrait montrer plus souvent des photos de carving "normal", mais paradoxalement quand on le fait les gens demandent pourquoi on n'est pas couché. C'est amusant. :D
Dans nos Opus classiques, nous avions déjà mis volontairement des séquences de carving "normal": ici dans l'Opus 3 en 2003, et ici dans l'Opus 4 en 2004.

Aucun souci si cela ne t'intéresse pas. Chacun fait ce qui lui plaît. On est là pour aider ceux qui veulent découvrir autre chose et sortir des stéréotypes du snowboard alpin.

Patrice Fivat

User avatar
redia
Rank 5
Rank 5
Posts: 534
Joined: Sunday 17 September 2006, 14:10
Location: St-Hyacinthe,Québec
Contact:

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by redia » Saturday 5 January 2019, 12:32

Salut Tonio :hello:

C’est triste que tu aime pas ta planche car tu a le bon flex pour ton poids tu devrais être capable de faire se que tu veux avec, oui sais pas évident au début une planche large, c’est triste car de mon côté je trouve que sais le Board le plus polyvalent et facile à rider dans plusieurs conditions.

Mais ton problème sais peut-être le sidecut qui est plus grand que se lui que tu est habitué et la rigidité en torsion que tu a de la difficulté à apprivoiser car sais le problème le plus fréquent que j’ai rencontre avec les nouveaux rideur que je fais tester la Swoard. De mon côté oui il a fallu une adaptation mais quand j’ai réussi à maîtriser la technique et la Board j’ai tellement aimer que je suis rendue Ambassadeur pour Swoard ici au Québec :chinese:

Mais bon :( bonne chance si tu décides de persévérer avec ta Swoard si non bonne chance dans ta recherche d’un nouveau Board 8)

Petit vidéo de moi avec la Pro https://youtu.be/EjxD84OUNy8
Swoard Pro 175S&M 168M & H & Dual 163 & 168

Tonio
Rank 1
Rank 1
Posts: 8
Joined: Sunday 30 December 2018, 14:37

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by Tonio » Saturday 5 January 2019, 12:55

fivat wrote:Moi c'est Patrice, pas Patrick
Oops, désolé pour la faute de frappe :oops:


Concernant la largeur du patin, mon ancienne planche date d'avant la tendance au rétrecissement. On en parle ici: viewtopic.php?t=12681
C'est le modèle 92-93 complètement à gauche et sa largeur est exactement la même que la Gen5. Et je retrouve bien ce que dit ELF, a savoir que ça peut carver très court.

Loin de moi l'idée de véhiculer des fake news. J'avais d'ailleurs soigneusement choisi mes mots pour ne parler que de "ressenti personnel".
Puisqu'on parle d'idées reçues, autant en profiter pour balayer certains points que j'ai en tête depuis ce 1er test:

- dans la quasi totalité des vidéos swoard, on voit des pistes vides, parfaitement dammées, des pentes assez raides et des grands virages complètement couchés. OK, je comprend bien que visuellement c'est beaucoup plus spectaculaire mais personnellement, coucher tous mes virages ne m'interesse pas.
Je recherche avant tout le carving, qu'il soit tranquille ou nerveux.

- dans 99.9% des cas, on aura une piste imparfaite, blindée de monde qui deboule de tous les cotés. Quid de la conduite dans ces conditions, qui devra être faite à base de virages serres et parfois d'évitements (donc de contre-rotations, incompatibles avec une Gen5 ?).
J'ai lu ici que la technique contre-rotation était encore enseignée en race car c'est comme ça qu'on déclenche les virages les plus rapides.
Une trajectoire en snowboard dans des conditions normales (donc avec du monde sur les pistes) ressemblera beaucoup plus à la vidéo que j'avais postée plus haut.

Encore un mot de technique: Patrice, quand je regarde l'Opus 3, de 2:35 à 2:45, je vois la technique "pas de rotation": buste qui bouge pas, les jambes font tout.

François, je vois dans ton profil que tu es basé à Paris. J'y monte quelques jours toutes les semaines pour le job. Que dirais-tu de boire une tasse un soir, tu pourras me conseiller sur la technique adéquate, toi qui est passé par là.

Nils, je te fais la même invitation sur Lyon.

Antoine

User avatar
extremedoudou
Rank 5
Rank 5
Posts: 148
Joined: Sunday 29 November 2015, 0:21
Location: Paris-IDF 94

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by extremedoudou » Saturday 5 January 2019, 15:48

Salut Antoine,
Tonio wrote:
Saturday 5 January 2019, 12:55
- dans la quasi totalité des vidéos swoard, on voit des pistes vides, parfaitement dammées, des pentes assez raides et des grands virages complètement couchés. OK, je comprend bien que visuellement c'est beaucoup plus spectaculaire mais personnellement, coucher tous mes virages ne m'interesse pas.
Je recherche avant tout le carving, qu'il soit tranquille ou nerveux
Je pense qu'il faut que tu ailles sur un SDT pour te rendre compte... Tu pourras comprendre beaucoup de choses sur place... A commencer par le fait, que le SDT se déroule dans des conditions classiques, voir, la nature lui impose ses conditions... Oui, sur chaque rassemblement, une piste est réservée, surtout pour notre sécurité, ce qui permet pour les meilleurs, de se lâcher complètement, et ceux en apprentissage d'être concentrer exclusivement sur l'amélioration de leur technique, sans se préoccuper qu'un skieur pourrait les couper en deux... Après, même si cela varie selon le nombre de participants, la qualité de la neige et la température, la piste est quoi qu'il arrive dégradée rapidement... A ce moment tout le monde s'éparpille sur la station du rassemblement et on se retrouve dans des conditions standards. Mieux, il y a toujours des cours gratuits d'une heure selon les niveaux qui se font sur piste ouverte, c'est pour te dire...
Tonio wrote:
Saturday 5 January 2019, 12:55
- dans 99.9% des cas, on aura une piste imparfaite, blindée de monde qui deboule de tous les cotés. Quid de la conduite dans ces conditions, qui devra être faite à base de virages serres et parfois d'évitements (donc de contre-rotations, incompatibles avec une Gen5 ?).
Dans ces conditions, tous le monde est en dérapage, et on arrête le carving, qu'il soit en mode race ou push/pull, à moins d'être un inconscient et donc dangereux... Ces conditions sont celles de vacances de février quand tout le monde rejoint le bas de la station... Pour le reste, c'est les règles de la montagne qui s'appliquent quoi qu'on est au pied...
Donc oui, on ride (pour moi, plus)facilement qu'elle que soit les conditions de neiges, pistes et monde... Fort heureusement, sinon cela ferait très cher l'investissement pour attendre de rider sur une piste fermée lors d'un SDT.
Tonio wrote:
Saturday 5 January 2019, 12:55
J'ai lu ici que la technique contre-rotation était encore enseignée en race car c'est comme ça qu'on déclenche les virages les plus rapides.
Une trajectoire en snowboard dans des conditions normales (donc avec du monde sur les pistes) ressemblera beaucoup plus à la vidéo que j'avais postée plus haut.

Encore un mot de technique: Patrice, quand je regarde l'Opus 3, de 2:35 à 2:45, je vois la technique "pas de rotation": buste qui bouge pas, les jambes font tout.
Dans ta vidéo, il y a même des snowboarders qui sont parallèle à la planche donc en rotation... Mais je pense que le tout le monde réagit au début de celle-ci ou clairement les premiers gars ont le buste bloqué, sont montés sur des "échasses", genoux arrière rentré... Tout l'inverse du push-pull...
Dans ce sujet, il y a une fixation sur la contre rotation et rotation, et même si elle est importante dans la philosophie initiée par Jacques et Patrice, il ne faut pas occultée les jambes et principalement celle arrière dont le genoux est très ressorti contrairement au mode race, ou tout est compact et rentré. Pour moi, c'est cette position de genoux qui a bcp changé à ma pratique et la compréhension du push-pull...

Enfin, n'oublie pas, que l'homme, encore moins quand il est français, :lol: n'aiment pas le changement...
Tu sors de 30 ans de pratique, mode race, avec la même borde... et c'est très compliqué quand on aime la glisse, de sacrifier des journées, où on ne va pas se faire plaisir, voir se faire mal physiquement pour changer ses habitudes... Crois moi, on est tous passé par là et en ce qui me concerne, j'aurai tout jeté ce jour là, planche, botte, chaussette et même mon slip (enfin caleçon en l'occurrence :tongue: ), car c'est très frustrant de repasser débutant quand on a la sensation d'avoir été bon carver...

Après peut-être que le style race te conviendra mieux, que le push-pull à la fin, mais il me semble compliqué de juger quand on a pas essayé... et honnêtement, je te jalouse d'être si proche des massifs, car tu as l'embarras du choix pour rencontré des initiés, à commencer par joel qui t'a lancé une invite...

Te dompter, laisse la Swoard Gen5
Ne le regretteras pas, tu verras :pray2:

Carvingdialement :tongue:

Edouard

User avatar
fivat
Swoard & EC founder
Swoard & EC founder
Posts: 2765
Joined: Thursday 21 March 2002, 13:13
Location: Geneva, Switzerland
Contact:

Re: Presentation et aide technique sur Gen5

Post by fivat » Saturday 5 January 2019, 17:19

Belles explications, Edouard. :bravo:

A un moment donné, même les vidéos, tutos, photos n'y font plus rien. C'est sur le terrain que l'on comprend. Encore une fois Antoine, viens voir. En te lisant je me rends compte que tu es plein de préjugés et de fausses idées. Aucun reproche ici, c'est un constat que nous faisons très souvent. Ca s'empire maintenant avec les réseaux sociaux car les gens ne lisent plus les textes, ni ne parcourent les sites Web comme www.extremecarving.com et se font vraiment des idées étranges sur la base de photos ou de courtes séquences vidéo.

Les pistes vides, on les trouve à l'ouverture des stations, ou en semaine en basse saison. Il faut privilégier les stations familiales. Quand c'est bondé et si je n'ai pas le choix, le dérapage conduit ou les bosses c'est très chouette! Les Swoard excellent là aussi (à la trape la "fake news" nous limitant à l'extremecarving). Un vrai bonheur de progressivité et d'équilibre sain, surtout quand nous comparons aux autres marques (avec le team nous testons tout, en alpin et en soft).
Tonio wrote:Concernant la largeur du patin, mon ancienne planche date d'avant la tendance au rétrecissement.
Tu évoquais la board de ton frère, très étroite, donc j'ai répondu par rapport à cela.
Si tu as connu des boards larges, comme celles que tu montres, c'était (c'est) vraiment pas terrible en performances. On a fait des progrès gigantesques. Le vrai challenge en R&D c'est de développer des boards larges, souples longitudinalement, mais rigides en torsion (avec une excellente répartition). Une barre à mine longitudinalement est forcément rigide en torsion aussi. Et une board étroite (ou un ski) est forcément plus rigide en torsion aussi. C'est de la physique. Rider avec une board large permet de baisser les angles de fixations et augmenter la puissance des appuis orteils ou talons. J'en reviens encore à l'exemple des surfeurs (d'eau): super contrôle et appuis forts avec peu d'angles des pieds (nus et sans fixations). :D
Tonio wrote:J'ai lu ici que la technique contre-rotation était encore enseignée en race car c'est comme ça qu'on déclenche les virages les plus rapides.
Nous venons du race et avons fait de la compétition. :!: Nous sommes toujours en relation étroite avec des coureurs ou autres fabricants (chaussures, fixations, ...). Le race est quelque chose de très spécifique (et qui a fait du mal au snowboard alpin à notre avis, si tu as bien lu notre Manifeste que je t'indiquais). La contre-rotation (ou la non-rotation pour certains coureurs), c'est très limité au slalom et "utile" pour gagner des dixièmes de seconde. 99% des snowboarders ne passent pas leur temps dans des piquets. La rotation ouvre alors des champs énormes. Comme je l'écrivais plus haut:
fivat wrote:J'ai rencontré beaucoup de riders plutôt "race" qui m'ont dit avoir redécouvert le snowboard grâce à Swoard. :oops: Si nous avons organisé 48 événements gratuits depuis 15 ans, c'est précisément pour expliquer, montrer, donner des trucs. Ca en vaut la chandelle. Il faut se remettre en question, techniquement, au niveau du matériel et de ses réglages.
C'est triste à dire, mais tous mes amis moniteurs de snowboard en soft boots se moquent du race. Ils trouvent ça laid. J'ai bien du mal à défendre le snowboard alpin. Alors quand je couche mes virages, ils disent que c'est cool quand même. 8)
Tonio wrote:Encore un mot de technique: Patrice, quand je regarde l'Opus 3, de 2:35 à 2:45, je vois la technique "pas de rotation": buste qui bouge pas, les jambes font tout.
MDR! Je t'ai précisément donné ce lien pour te monter qu'on n'est pas limité à l'extremecarving!
Mais c'est subtil dans la vidéo, les petits virages (style "godille") sont initiés par les hanches (ça ne se voit pas mais ça se sent de l'intérieur), et les épaules n'ont pas le temps de suivre quand l'enchaînement est très rapide. Ces virages non bouclés s'apparentent un peu au virages dans un slalom.
Et là on touche encore à autre chose de fondamental: nous fermons nos virages, nous les conduisons pour bien boucler. Beaucoup de snowboards ne permettent pas de bien le faire, ils sont souvent limités à des virages en "banane".
Sur une piste noire, c'est essentiel de bien boucler, pour contrôler sa vitesse et bien coucher.

Bon assez de blabla, à un moment donné c'est sur la neige et avec d'autres riders que les choses deviennent vraiment claires, que les idées fausses tombent. D'où nos 48 événements à ce jour...

Si j'ai écrit tout ça c'est aussi pour éclairer d'autres lecteurs qui y trouveront, j'espère, des infos utiles. :chinese:

Patrice Fivat

Post Reply