Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Assistance et sujets sur les boards Swoard d'extremecarving ou de freecarve/freeride

Moderators: fivat, rilliet, nils

User avatar
fivat
Swoard & EC founder
Swoard & EC founder
Posts: 2826
Joined: Thursday 21 March 2002, 13:13
Location: Geneva, Switzerland
Contact:

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by fivat » Monday 4 February 2013, 21:20

Grrrr, la carrosserie de ma Ferrari se raie aussi facilement que celle de ma Renault. :angry: :dogeyes:
Je ne comprends pas qu'en un siècle personne n'ait trouvé une peinture métallisée qui tienne un peu mieux les chocs.
Alexator wrote:En 17 ans de snowboard je n'ai jamais vu une planche aussi fragile
Moi si, souvent, sur des boards avec vernis. La dernière en date, que j'ai vue il y a une semaine, était de fabrication américaine: le vernis était complètement craquelé sur toute la spatule! Très laid.

Je manipule beaucoup de DUAL démos, je les empile dans les housses sans précautions, et je ne constate pas de fragilité particulière sur ces boards produites par Nidecker (qui fabrique ses propres boards de la même manière). Pourtant avec le Swoard Demo Tour, les testeurs les mettent à rudes épreuves! 8O

C'est clair que les griffures et dégâts se voient mieux sur des décos simples (couleurs unies). Mais le vernis est toujours ce qui donne les couleurs les plus élcatantes. Les décos mates (comme sur l'Extremecarver Gen2) sont moins belles et la neige colle davantage.

Il n'y a pas de solution ultime. Cela dit, il y a une petite marque de ski (Zaï, en Suisse) qui utilise en surface du caoutchouc (noir!) de l'industrie horlogère, justement pour résoudre ce problème de fragilité des décos. Je ne sais pas ce que cela donne à l'usage, mais en design ça ne permet pas grand-chose.

Merci d'ouvrir un sujet séparé sur la fragilité des décos (et des carrosseries de voitures) dans la partie "Le coin des francophones" si quelqu'un souhaite exprimer sa tristesse par rapport à ce problème éternel dans l'industrie.

Patrice Fivat

Alexator
Rank 0
Rank 0
Posts: 3
Joined: Monday 19 November 2012, 18:07

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by Alexator » Tuesday 5 February 2013, 13:54

Bonjour,

Merci Nils pour votre réponse constructive, je comprends mieux la problématique.

Sinon, je vois que la critique est particulièrement bien accueillie par les premiers intéressés. Monsieur Fivat, [modéré: propos injurieux].
Vos planches sont fragiles, c'est une question de point de vue mais je sais qu'il est partagé : j'ai été sur le point d'acheter un board de test en décembre mais elles sont toutes parties avant que je me décide. 2 semaines après j'ai acheté ma planche à une personne qui avait vu les-dites planches et m'a dit que c'était un vrai carnage.
Et pour finir je suis sincèrement désolé pour la peinture de votre Ferrari :angel: , le business marche bien. Perso je préfère mon Autolib'

User avatar
nils
Swoard founder
Swoard founder
Posts: 3036
Joined: Friday 22 March 2002, 19:22
Location: Lyon, France - Swoard team
Contact:

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by nils » Wednesday 6 February 2013, 12:54

Alex

En fait pour plus de précisions et pour répondre en évitant le troll: si tu regardes bien les dessus des skis de course ( radical chez rossignol / course chez dynastar etc..) c'est presque toujours le meme ICP que celui de Swoard. Nous avons choisi l'ICP car il donne un vrai beau résultat en sérigraphie ( car c'est une vraie sérigraphie et pas une impression numérique bas de gamme) et protège bien la peinture. Nous avons testé de l'ICP grainé sur les générations 2: les rayures ne se voient quasiment plus ,mais la planche a un aspect mat pas très beau...Bref: nous avons choisi un matériau performant pour la planche ( amorti et qui ne délamine pas) et le compromis négatif c'est qu'il est plus fragile que d'autres.
Ce n'est en tout cas pas un compromis économique loin de la: un dessus en ICP doit couter 8 euros avant la sérigraphie, les autres matériaux sont a 1-2 euros près et jamais nous n'avons choisi un matériau parce qu'il est moins cher: les choix sont uniquement dictés par la performance et la légereté.

La génération 1 n'avait meme pas de talon renforcé: on était sur une construction proto avec simple insert abs en talon et en nez...personnellement jai toujours ma Gen1 qui est en super etat malgré les rayures..elle est plus légere que les Gen4 forcément a cause des renforts alu destinés a la rendre plus solide...tout le monde n'est pas aussi soigneux que Jacques, Patrice et moi, et nous en avions assez d'expliquer comment recoller les talons legerement délaminés ..Bref compromis il y a (perte de performance au profit de durabilité) et sur le dessus on cherche encore le rendu miracle...sur la DUal comme le dessus est très foncé ca ajoute une perception plus vive des rayures c'est évident..Si on trouve mieux on le fera!

Donc pour finir: oui l'aspect cosmétique des Swoard est plus fragile peut etre qu'une Kessler dont le dessus est en semelle Ptex...mais les boards sont construites avec soin avec les meilleurs matériaux disponibles sur le marché pour un prix relativement bas ( kessler / virus et autres sont tous au dessus de 1000 euros TTC!) et sont les meilleures du monde dans leur discipline ( extremecarving)...donc faut faire attention!

Nils

User avatar
fivat
Swoard & EC founder
Swoard & EC founder
Posts: 2826
Joined: Thursday 21 March 2002, 13:13
Location: Geneva, Switzerland
Contact:

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by fivat » Wednesday 6 February 2013, 15:50

Je transmettrai les remarques à Nidecker qui a fait des dizaines de milliers de boards dans le monde avec la même technique de vernis.
Mais je pense qu'ils s'en ficheront, car la fragilité du vernis face aux rayures est intrinsèque à la technique.

Et après tout, comme annoncé à l'ECS, nous changeons d'outil de production car Nidecker arrête de produire en Suisse, comme beaucoup d'autres avant. Swoard reste ici près de Genève! News bientôt.

Au fait, je n'ai pas de Ferrari. :tongue:

Patrice Fivat

hps
Rank 5
Rank 5
Posts: 594
Joined: Sunday 14 February 2010, 10:21
Location: Orléans

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by hps » Wednesday 6 February 2013, 21:26

Tu n'as pas de Ferrari mais tu as une Swoard et c'est pas n'importe quoi !! :wink:

User avatar
bigfred
Rank 5
Rank 5
Posts: 183
Joined: Thursday 26 March 2009, 0:01
Location: Toulouse

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by bigfred » Thursday 7 February 2013, 23:11

Alexator wrote:Bonjour,

Merci Nils pour votre réponse constructive, je comprends mieux la problématique.

Sinon, je vois que la critique est particulièrement bien accueillie par les premiers intéressés. Monsieur Fivat, [modéré: propos injurieux].
Vos planches sont fragiles, c'est une question de point de vue mais je sais qu'il est partagé : j'ai été sur le point d'acheter un board de test en décembre mais elles sont toutes parties avant que je me décide. 2 semaines après j'ai acheté ma planche à une personne qui avait vu les-dites planches et m'a dit que c'était un vrai carnage.
Et pour finir je suis sincèrement désolé pour la peinture de votre Ferrari :angel: , le business marche bien. Perso je préfère mon Autolib'
J'ai une EC et une DUAL depuis deux ans, je surfe dans les Pyrénées tous les we et mes planches sont encore en excellent état. Certes il y a des rayures, mais j'ai eu pas mal de planches avant et j'ai toujours eu le même "soucis".

Maintenant, faire tout un fromage pour quelques rayures ou éclats sur le top de la planche, là, je comprends pas trop. :roll:
Quand on achète une swoard c'est pas pour faire beau dans son salon (ou alors j'ai pas bien compris la finalité du machin :lol2: ) mais plutôt pour avoir un contrôle et un touché de neige unique (je surfe depuis 21 ans, et je n'ai pas trouvé d'équivalent)

Et puis franchement, je prends un tel pied avec mes swoard, que même couvertes de rayures, je m'en balance complètement. Quand je couche mon virage, je regarde rarement l'esthétisme de ma planche ... :doh:

Alors je comprends tout à fait la réaction de Patrice !!! (je trouve même qu'il a été diplomate :D )
SWOARD EC 168M gen4+F2 race titanium+head stratos
SWOARD DUAL 168+flow fuse RS+northwave decade

Bob Parr
Rank 0
Rank 0
Posts: 1
Joined: Monday 18 February 2013, 11:14

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by Bob Parr » Monday 18 February 2013, 11:30

Bonjour à tous,

Je n'ai pas encore le budget pour me faire plaisir avec une Swoard, mais je ride toujours ma Factory Prime 173 avec un grand plaisir.
Pour la fragilité du vernis, j'ai appliqué un vinyl transparent dès le premier jour.
Résultat, après 10 ans, pas de rayure de batons, seulement quelques erraflures sur la spatule.

Si cela peut aider certains à garder leur planches propres....

Bon ride

jlvila
Rank 0
Rank 0
Posts: 1
Joined: Friday 1 March 2013, 19:15

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by jlvila » Friday 1 March 2013, 20:01

Et voila, si je refais l'histoire pour comprendre :

- Snow de type "home Made" à vite oublier,
- Duret World cup 165, fix Emery bien sur et des Salomon SX50 pour etre souple en lateral puis la bonne Raichle
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/197 (ca vous rapellera des souvenirs)
- Hot Logical Slalom (toujours Raichle et Emery) avec un stance ridicule et des angles qui commencent a dépasser les 45° devant et 35° derriere
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/342
- La brute : F2 World cup Beamer (j'ai du tripler de volume de cuisse) + fix F2 bien sur
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/78
- Rossignol Race 159,Retour symétrique, plus nerveux tu meurs et pas fatiguant en plus, très bonne alpine en revanche dès que l'on sort, c'est un sous-marin ...
- F2 SpeedCross, très bonne planche polyvalente mais un peu molle ...
- F2 eliminator 161 2012 (pas la carbone) et la "STOP aux planches qui vous anéantit le capital energie en 3h"

Bref, une histoire d'un mec "alpin" qui prend de l'age (46 ans, 1m80, 80kg) et qui veut tranquillement finir ses vieux jours avec ses 2 jambes, 2 cuisses, 2 genoux ...

--> Ce forum plus Surfit (Annecy le vieux) via la voix et les conseils éclairés de Christophe : Test de la Swoard Dual 163 réservé 1 mois à l'avance (Montée avec mes fix F2 titanium + mes Raichle).

Journée 1 : même réglage que depuis 3 ans : 45°/35° et 51 cm de stance --> plus souple certe, mais pas ébloui, une impression bizarre sur la spatule mais j'appuie comme sur la F2 Eliminator ... c'est la fin de journée, pas fatigué sur alternance neige dure et souple, piste et abords pour bien la tester.

Journée 2 : j'avance les fix vers la spatule de 1 cm. Sensation que la planche risque de se couper en 2. Mais attention, on m'a toujours dit "Ecoute ta board". Ok retour arrière rapide mais en changeant les angles 40°/30° et la : ultra-bonne sensation, c'est souple, tout en étant précis dans le virage, elle tient très bien. Finalement, le seul point, c'est peu être une moins bonne stabilité en ligne droite en comparaison de la F2 mais ce n'est pas ce que j'aime :-)

--> c'est vraiment une planche qui accepte tout les types de ride : un peu brutal jusqu'au plus souple. LMes cuisses crient "Achetent" et je suis l'heureux propriétaire d'une Swoard Dual 163.

Pour finir, je suis sur d'une chose : la prochaine étape, on vire plaques et hard boots ... pour du soft afin de mieux l'écouter :-)

User avatar
bradipo
Rank 5
Rank 5
Posts: 219
Joined: Saturday 29 August 2009, 23:59
Location: Gressan Aosta

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by bradipo » Saturday 2 March 2013, 0:00

Hallo je suis Bradipo italien Dualiste de la premiere heure...
En très mauvais français comme d'habitude, je te conseille si tu passe aux souples Burton Driver X (transmission plus directe que les UPZ RC10 modifiées Acss: vrai, vrai :tongue: :tongue: mais personne le crois ... parce que ils ne font pas la comparaison ... et/ou ils n'ont pas d’expérience suffisante en souples :twisted: :roll:) plus Flow nxt frx fixation même niveau que F2 race (mais deux fois plus chères ! Mais plus en commerce... mais peut-être... en cherchant!) ou la récente Flow nx2 quelque (nom pas précis ??? le top de gamme le plus cher tu peut pas te tromper!) qui ont un canting difficile à enlever ( :pray2: :pray2: Guru Patrice dixit). Avec la Dual et ton set tu vas faire presque le même que en Ec, je t'assure :roll: :roll: :wink:
Lay down to pleasure
Bastian Contrary but forced to classical set by continual crashes...

hps
Rank 5
Rank 5
Posts: 594
Joined: Sunday 14 February 2010, 10:21
Location: Orléans

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by hps » Tuesday 5 March 2013, 22:40

fivat wrote:Je transmettrai les remarques à Nidecker qui a fait des dizaines de milliers de boards dans le monde avec la même technique de vernis.
Mais je pense qu'ils s'en ficheront, car la fragilité du vernis face aux rayures est intrinsèque à la technique.

Et après tout, comme annoncé à l'ECS, nous changeons d'outil de production car Nidecker arrête de produire en Suisse, comme beaucoup d'autres avant. Swoard reste ici près de Genève! News bientôt.
Je n'ose même pas imaginer ceux qui ont acheté la dernière Nidecker Megalight. Au demeurant, superbe avec sa parure tout carbone. Mais à mon avis, à la fin de la saison, pour ceux qui l'utilisent en piste, il doit y avoir un paquet de rayures ( lorsqu'ils font la queue). Au prix de la planche, cela doit calmer!!! A moins que pour les remontées, ils la prennent sous le bras... :think:

letoon
Rank 0
Rank 0
Posts: 2
Joined: Sunday 22 January 2012, 21:36

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by letoon » Saturday 16 March 2013, 23:15

jlvila wrote:Et voila, si je refais l'histoire pour comprendre :

- Snow de type "home Made" à vite oublier,
- Duret World cup 165, fix Emery bien sur et des Salomon SX50 pour etre souple en lateral puis la bonne Raichle
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/197 (ca vous rapellera des souvenirs)
- Hot Logical Slalom (toujours Raichle et Emery) avec un stance ridicule et des angles qui commencent a dépasser les 45° devant et 35° derriere
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/342
- La brute : F2 World cup Beamer (j'ai du tripler de volume de cuisse) + fix F2 bien sur
http://www.snowboardmuseum.de/board/show/id/78
- Rossignol Race 159,Retour symétrique, plus nerveux tu meurs et pas fatiguant en plus, très bonne alpine en revanche dès que l'on sort, c'est un sous-marin ...
- F2 SpeedCross, très bonne planche polyvalente mais un peu molle ...
- F2 eliminator 161 2012 (pas la carbone) et la "STOP aux planches qui vous anéantit le capital energie en 3h"

Bref, une histoire d'un mec "alpin" qui prend de l'age (46 ans, 1m80, 80kg) et qui veut tranquillement finir ses vieux jours avec ses 2 jambes, 2 cuisses, 2 genoux ...

Un peu pareil, un historique avec du Nidafly de Lacroix, de l'Eagle Race toujours chez Lacroix et ensuite du Blast de chez Hot. Le tout avec des Koflach, puis de Raichle "balle de golf" et des Raichle
--> Ce forum plus Surfit (Annecy le vieux) via la voix et les conseils éclairés de Christophe : Test de la Swoard Dual 163 réservé 1 mois à l'avance (Montée avec mes fix F2 titanium + mes Raichle).

Journée 1 : même réglage que depuis 3 ans : 45°/35° et 51 cm de stance --> plus souple certe, mais pas ébloui, une impression bizarre sur la spatule mais j'appuie comme sur la F2 Eliminator ... c'est la fin de journée, pas fatigué sur alternance neige dure et souple, piste et abords pour bien la tester.

Journée 2 : j'avance les fix vers la spatule de 1 cm. Sensation que la planche risque de se couper en 2. Mais attention, on m'a toujours dit "Ecoute ta board". Ok retour arrière rapide mais en changeant les angles 40°/30° et la : ultra-bonne sensation, c'est souple, tout en étant précis dans le virage, elle tient très bien. Finalement, le seul point, c'est peu être une moins bonne stabilité en ligne droite en comparaison de la F2 mais ce n'est pas ce que j'aime :-)

--> c'est vraiment une planche qui accepte tout les types de ride : un peu brutal jusqu'au plus souple. LMes cuisses crient "Achetent" et je suis l'heureux propriétaire d'une Swoard Dual 163.

Pour finir, je suis sur d'une chose : la prochaine étape, on vire plaques et hard boots ... pour du soft afin de mieux l'écouter :-)
Hello, un peu la même histoire : du Nidafly de chez Lacroix, puis de l'Eagle Race (toujours Lacroix), pour finir sur un Blast de chez Hot en passant qques temps sur un Rossignol Race), le tout en Koflach, puis Raichle "balle de golf" et Raichle 325 pour finir, bloquées sur des Emery Course.

Et aujourd'hui : une Dual 163 avec des Salomon Malamut (+ leurs tiges en plastique de chaque côté - sur les maléoles) et des fixs Salomon Caliber. Résultat : une vraie rigidité avec ce qu'il faut de flex et de douceur favorisant le toucher de la planche. Honnêtement, je ne reviendrais pour rien au monde en arrière, et pourtant je ne jurais que par des hard. Par contre, côté tech, il ne faut pas hésiter à user et abuser de l'avalement et de privilégier la douceur pour conduire la board sur l'ensemble de la courbe, et non uniquement sur l'attaque de la carre ou de la relance... Différent, mais tellement agréable. Et plus "extreme carving" que jamais, sans pour autant avoir les cuisses en feu. Et quelle polyvalence. Mes angles, 45 / 35, 51 d'entracte, pour 1,71m et 74 kg.

User avatar
couny
Rank 5
Rank 5
Posts: 375
Joined: Monday 28 February 2005, 22:32
Location: Ville d'Avray

Feed Back Dual 163

Post by couny » Monday 18 March 2013, 13:31

Bonjour à tous,

De retour d'une magnifique semaine à courchevel, voici venu le moment du feed back sur la Dual

En préambule, je l'ai dépucelé il y a 3 semaines avec des conditions de visibilité très mauvaises. Je l'avais d'abord essayé en soft mais n'avais pas du tout aimé le feeling ou plutôt l'absence de feeling lié aux fixations.

Suite à quoi, j'avais remonté mes plaques et cela allait beaucoup mieux. Malheureusement, une sorte de tour de rein m'a achevé et je n'ai pu vraiment prendre du plaisir en Dual.

Finalement, semaine dernière, semaine avec les enfants. De samedi à jeudi en EC puis vendredi-samedi en dual montée en plaques. J'ai pris beaucoup de plaisir à rider avec. Volontairement, je l'ai achetée en 163 et non 168 car je voulais un programme différent de l'ec.

Donc mon feeling par rapport à l'ec (je n'ai pas d'expérience en autres boards freeride) :

- très facile sur les bosses, un vrai plaisir,
- bonne vitesse de pointe (bien que moins que l'ec (j'ai fait péter le 100 km/h cette semaine)),
- bonne accroche: très facile et agréable de faire de longues courbes en front ou en back,
- très facile en hp. j'ai pu rider dans 40 cms de peuf fraiche vendredi et c'était un vrai bonheur,
- point plutôt négatif: je n'ai pas réussi à extreme carver ... : en fait, le rayon de courbure de la 163 étant très court, je n'ai pas le temps de me détendre que je remonte déjà. Pourtant je ne suis pas allé sur la combe des pylones mais sur chenus et bah, non ....pas possible,
- une impression de moins bonne stabilité sur le plat ou terrain ondulé qu'avec l'ec (phénomène "d'ondulation" ressentie sous les pieds).

Bref, voilà comment je pense orienter mon choix de planche:

- programme vitesse, tout à fond avec les potes et un peu de poudreuse (l'ec passe très bien (j'ai fumé un paquet de soft boots sur Méribel jeudi...): Ec
- programme Ec pur (genre ecs ou autre): EC
- programme tout terrains avec enfants, vitesse moyen + (70-80 environ): Dual
- programme poudreuse pure: dual.

Voilà, je ne sais si cela peut aider de futurs acheteurs dans leur choix...

ps: j'ai une paire de flow NXT AT quasi neuve à vendre ...
Head stratos pro tunées.
swoard EC PRO
DUAL
DUAL 2

jlcerv
Rank 1
Rank 1
Posts: 5
Joined: Saturday 10 March 2012, 16:48
Location: normandie-27

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by jlcerv » Sunday 21 April 2013, 22:46

bonjour
un petit retour sur mon essai la semaine derniere de la dual en 168 sur les pistes de Courchevel
etat de la neige: neige de printemps sur les versants sud, sur les versants nord neige plus legere.
bonhomme: 1m80 70kg, j ai deux planches , une veille oxygene de freecarve FR 67 (167 cm) montée en hardboot(of course) et une salomon 450 (164 cm) programme plus polyvalent.
J ai choisi de monter mes fixes hard( F2 race) sur la dual en 30/40 sur les conseils de FANFOUé.
Mardi on commence par se chauffer sur une bleu (lac bleu puis le biolay), les pistes sont dammées à merveille, neige legere sur le dessus(3/4 cm) avec une sous-couche beton..
Premieres impressions : planche super sereine, super facile à rider, enchainement backside/frontside tranquille, la planche va là ou on veut.
Une fois les cuisses à temperature , on appuit ... la planche va chercher le dur sur la care sans jamais déraper.. trop class
Enchainement de virages, passage de care à care rapide et impeccable, quand on accelere les enchainements on sent clairement un noyau super dynamique qui renvoie sans pour autant te peter les cuisses.
Ca donne envie d aller voir plus loin... Je vise Chamrossa (piste rouge bien large). Je maitrise pas l extreme carving, mais à l entrée du mur, je couche en frontside, ben ca envoie un bon virage bien carvé avec un joli sillon
Ca impressionne ma fille 'PAPA y sont jolis tes virages'...
Changement de vallée , descente de la saulire(rouge) avant d'enchainer avec les verdons(verte) et son faux plat, à cette saison la neige est collante, il faudra dechausser (grrr)
Donc SAulire (rouge), tiens si je testais la tenue en vistesse,...bon bah j envoie schuss ... pas une vibration, ça bastonne un peu mais la Dual absorbe tout. "Les verdons" est defoncée, la neige s'est tranformée en gros sel , y a du monticule de partout, je tente quand meme le schuss et là en 10 ans de snow à courchevel, j ai jamais glissé aussi bien sur les Verdons. Aucun monticule ne me freine, j arrive sur le redouteux faux plat...Et là une fois de plus bonne surprise!
Pendant que les bipedes se demontent les bras à pousser sur leur batons, je depasse surfeur/skieur envieux de ma semelle .
Cette planche est magique!
Dommage que je ne puisse pas l'essayer dans les conditions de fevrier, 4O cm de fraîche...

Un grand merci à FAnfoué pour son accueil
un grand bravo à swoard pour cette planche :clap2:
A+

ViandeDeBoeuf
Rank 3
Rank 3
Posts: 24
Joined: Monday 3 December 2012, 14:09
Location: Annecy

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by ViandeDeBoeuf » Friday 25 July 2014, 11:16

Bonjour,
J'aurais une question sur la Dual et L'EC, j'ai cherché un peu partout mais je n'ai pas trouvé, j'aurai voulu connaitre le stance mini/maxi de la Dual en 158 et 163 ainsi que de l'EC en 161 et 168 ?

Merci bien :bravo:


VDB

User avatar
nils
Swoard founder
Swoard founder
Posts: 3036
Joined: Friday 22 March 2002, 19:22
Location: Lyon, France - Swoard team
Contact:

Re: Comptes-rendus sur la Swoard DUAL

Post by nils » Monday 28 July 2014, 9:13

Salut

Extremecarver: le stance moyen est de https://www.extremecarving.com/swoard/board_fr.html
Tu as ensuite 2cm entre chaque ligne d'inserts ( tu réduit donc de 4cm pour rester symétrique a chaque groupe d'insert. Stance mini sans décentrer la fixation par exemple pour une 161: stance moyen 46cm, stance mini 42cm. En décalant les fixes sur leurs trous de réglages tu peux gagner 1cm par fixe: stance mini probable: 40cm sur une 161 ( donc 6cm gagnés par rapport au stance moyen sur toutes les boards...168: 49cm>43cm 175: 52,6 > 46,6cm

Pour la dual: oublié ou se trouvent les stances > mais tu as 7 lignes d'insert par pied ce qui donne encore plus de réglages.

La regle pour toutes les swoard: se centrer par rapport aux lignes d'insert avant et arrière.
Nils

Locked